R-Value Comment choisir l'isolation de son matelas de rando ?

Impression : plus un matelas est épais, mieux il isole.
Réalité : l’épaisseur d’un matelas ne reflète pas sa capacité d’isolation
(“R-Value”) 😉

N’avez-vous pas envie de passer une bonne nuit en bivouac et de profiter au maximum de votre randonnée du lendemain ?

Le froid, un couchage trop ferme et un mal de dos sont autant d’éléments qui peuvent faire passer une mauvaise nuit outdoor… Le choix du matelas est donc crucial pour votre confort. Parmi les facteurs à prendre en compte, l’isolation est un élément souvent oublié.

Nous le sentons lorsque nous posons la main sur un carrelage : la quantité de chaleur perdue au contact du sol peut être importante.

Nous voulons tous trouver le matelas parfait pour notre randonnée : confortable, chaud, à bon prix, isolant, aux dimensions adaptées à la morphologie de notre corps… voici des conseils pour bien le choisir, en particulier par rapport à la R-Value.

Comment un matelas isole-t-il ?

En général

L’air isole à merveille, mais uniquement s’il ne circule pas… C’est pour cela que notre pull en laine semble chaud et que nous éprouvons une sensation de chaleur en posant du papier bulle sur nos genoux.

Sur nos matelas de randonnée

Que ce soit un matelas en mousse, un matelas auto gonflant ou un matelas gonflable, lorsque nous dormons dessus, celui-ci va perdre de la chaleur au contact de deux éléments :

  • principalement, le sol sur lequel il est posé ;
  • secondairement, l’air environnant.

Afin que l’isolation soit optimale, il faut piéger l’air dans de petits compartiments pour qu’il soit le plus statique possible. Les matelas en mousse et auto-gonflants sont remplis de micro bulles d’air, tandis que les matelas gonflables de qualité sont soit dotés d’une multitude de petits compartiments, soit remplis d’une fibre qui emprisonne l’air.

Lorsque nous sommes allongés sur un matelas qui isole mal, la chaleur de notre corps se transmet à l’air à l’intérieur du matelas. Comme c’est un matelas mal isolé, l’air y circule. Il se refroidit au contact du sol. Nous perdons alors notre énergie à réchauffer le sol en bivouac, c’est un peu bête… Voilà pourquoi les matelas gonflables de piscine n’isolent pratiquement pas : ils laissent l’air circuler librement en leur sein !

Mais vous allez me dire…

Pourquoi ne pas se contenter de son sac de couchage pour avoir bien chaud et être isolé du sol ?

Eh bien, comme expliqué précédemment, l’air peut être votre meilleur ami… ou votre pire ennemi. Lorsque vous êtes allongé, vous comprimez totalement sous votre corps l’air de votre duvet. Son isolation est donc fortement diminuée à cet endroit. D’où l’importance du matelas pour isoler thermiquement votre corps du sol froid en bivouac.

Un sac de couchage seul, même très chaud, ne peut donc suffire. Avoir un sac de couchage bien chaud sur un matelas qui n’isole pas est la recette pour passer une nuit à claquer des dents…

Comment savoir si un matelas isole bien ? Petite explication de la R-Value, essentielle pour bien dormir et pour bien choisir votre couchage !

Qu’est-ce que la R-Value ?


La R-Value exprime le niveau d’isolation d’un matelas. Plus ce chiffre est élevé, plus le matelas isole thermiquement du sol et de l’air environnant. Il faut donc choisir son matelas en fonction, non seulement de son épaisseur apparente, mais aussi de son isolation afin de passer une bonne nuit.

Deux bonnes nouvelles au sujet de la R-Value :

  • Heureusement pour nous, la mesure de la R-Value est désormais standardisée grâce à la norme internationale ASTM F3340-18. Cette norme unifie la méthode d’évaluation de l’efficacité thermique des matelas entre divers fabricants internationaux. Avant, il pouvait y avoir jusqu’à 50 % de différence entre les différentes R-Value d’un matelas selon les laboratoires de test…
  • Les R-Values des matelas peuvent s’additionner. Si vous mettez l’un sur l’autre deux matelas d’une R-Value de 2 chacun, votre R-Value totale sera de 4. Rien de plus facile ! 🙂

Un matelas à bonne R-value peut aussi être léger et confort pour une randonnée en bivouac !

Pour qu’un matelas soit isolant de l’air et du sol, pas besoin qu’il soit lourd ! L’Exped Ultra 7 R Mummy (sur la gauche) a une isolation de 7,1. Les matelas de droite (Exped Airmat Lite 5M – 525g/pièce) ont chacun une isolation de 1,3. Il faut donc superposer 5 matelas Exped bleus (poids total 2625g) pour s’approcher de l’isolation de l’Exped gris qui ne lui pèse que… 495g ! Comme quoi, être proche du sol ne veut pas dire être moins confort ou plus froid… l’épaisseur du matelas ne fait pas tout (à retenir pour le choisir).

En conclusion, un bon matelas de randonnée peut être confortable, isolant (pensez à la R-Value) et évidemment léger. Pensez-y pour que votre randonnée soit agréable !

Besoin d’autres conseils pour choisir un matelas outdoor ? Lisez notre article complet Matelas : comment bien le choisir ou consultez notre sélection de matelas !

Nous vous recommandons particulièrement les matelas Exped ou Sea to Summit : isolation, confort et chaleur lors des nuits fraîches en randonnée sont au rendez-vous.

Voir aussi...

Randonner avec un sac léger : pourquoi et comment ?

Vous en avez assez, quand vous partez en randonnée… … d’être écrasé par ce sac toujours… +

Observer les animaux dans la nature

Lorsque l’on randonne en pleine nature, admirer les animaux sauvages est un moment unique que tout… +

Catégorie(s): Blog

La Réserve Naturelle du Vercors en hiver – GR 91

Envie d’une sortie en raquettes cet hiver, avec dodo en bivouac ou cabane?  La Réserve Naturelle… +

Catégorie(s): Blog, Nos randos coup de cœur