L'hygiène des femmes en randonnée c'est primordial ! Les petits gestes qui font la différence

L’hygiène des femmes en randonnée peut paraître plus contraignante que pour les hommes. Ce n’est pas faux, on a des choses auxquelles on doit faire attention pour maintenir notre corps en bonne santé. Mais une chose est sûre s’occuper de nous et profiter pleinement de sa randonnée n’est pas incompatible !

On va voir comment gérer notre hygiène en tant que femme au mieux pendant une randonnée, notamment en bivouac.

Les poils, si on n’en veut plus en randonnée…

Il est vrai que les poils pendant une rando peuvent agacer certaines personnes. Soit on fait avec, soit on s’arrange pour faire sans. Pour ça, je vous conseille d’emporter avec vous un rasoir jetable neuf et un petit savon solide dans votre sac. L’idéal est de trouver un endroit où il y a de l’eau à disposition : fontaine, rivière, lavoir ou même gîte. N’importe où. Et voilà, fini les poils pendant votre voyage !

Petit rappel : privilégions tant que possible du savon biodégradable et vidons le plus loin possible du point d’eau.

Les sous-vêtements à prendre en trek pour l’hygiène intime

Conseil : pendant un voyage, il est recommandé de porter des sous-vêtements qui ne retiennent pas l’humidité. Évitez donc de porter du coton car c’est une fibre qui enferme l’humidité et la chaleur ainsi cela peut augmenter le risque d’infection. Ce n’est pas le moment d’attraper quelque chose en bivouac…


Alors, pour réduire les risques et être confortable pendant toute la rando, il vaut mieux opter pour des sous-vêtements en tissus respirant, qui sèchent rapidement et qui évacuent l’humidité comme le nylon, le polyester ou la laine mérinos. De manière globale, les matières naturelles sont à privilégier car elles retiennent très peu l’humidité et évitent que des odeurs ne se développent. C’est valable pour tous les vêtements (T-shirts, chemises…) et donc aussi pour les sous-vêtements. Le mérinos est pour nous le matériau de choix pour cela.

Les petites envies naturelles pendant une randonnée…

Pendant un trek, il se peut qu’on ne veuille pas s’arrêter faire pipi pour éviter d’embêter les personnes avec lesquelles on randonne. Cependant, se retenir peut causer de gros problèmes comme des infections urinaires. Ainsi, pour éviter cela arrêtez-vous dès que vous ressentez le besoin ! Hygiène et santé avant tout ! Pour celles qui ont un peu plus de mal à faire leurs besoins dans la nature, il existe maintenant des urinoirs portables pour femmes en silicone.

Aussi, petit conseil pour vos pauses pipi en randonnée : utilisez un chiffon d’urine. Il s’agit d’une petite serviette absorbante qui est une alternative au papier de toilette. Elle prend bien moins de place et est plus écologique. En revanche, n’oubliez pas de laver le chiffon après chaque utilisation mais pas d’inquiétude ce sont serviettes qui sèchent rapidement !

Les pertes qui coïncident avec le voyage…

Et oui, il est possible que vos pertes arrivent en même temps que vous êtes en train de parcourir ce magnifique GR. C’est vrai qu’on aurait voulu que ça arrive à un autre moment, mais il faut s’adapter. Pour les protections, toutes les femmes ont leurs préférences. L’idéal est de rester sur ce que vous utilisez d’habitude lors de la randonnée. Pour celle qui utilisent des serviettes et des tampons, prévoyez un nombre conséquent pour ne pas être à court en plein rando et devoir chercher un magasin. De plus, emportez avec vous un sac refermable pour déposer vos protections dedans.

Petite astuce : déposez une cuillère à soupe de bicarbonate de soude à l’intérieur du sac ; cela va diminuer l’odeur et vous permettre de continuer à profiter de la randonnée sans gêne.

Aussi, il existe les serviettes hygiéniques lavables ; c’est une bonne alternative réutilisable et donc plus écologique. Ce sont des serviettes qui s’utilisent comme celles qu’on achète en commerce mais en tissu (souvent en coton biologique). Elles se changent comme vous avez l’habitude selon votre flux et se lavent avec de l’eau et du savon (biodégradable bien sûr !).


Également, il y a des culottes menstruelles qui se portent comme des sous-vêtements classiques. Grâce à leur cœur ultra absorbant, elles ont une capacité d’absorption équivalente à 3 tampons. Ce sont des culottes qui peuvent se porter toute une journée et se changer le soir selon votre flux.


Bon à savoir : ces alternatives ont une durée de vie d’environ 2 à 5 ans selon la qualité des tissus utilisés. Cela reste très rentable sur le long terme ce qui est dans l’optique de la randonnée ultra-légère qui permet d’avoir un matériel de qualité sur du long terme !


Aussi, aujourd’hui il existe une autre solution, jugée plus pratique pour certaines femmes : il s’agit de la coupe menstruelle en silicone. Cette coupe peut rester jusqu’à 12h sans gêne et odeur. Dans l’idéal, la coupe se vide 2 à 3 fois par jour et elle se rince à l’eau courante avant d’être réutilisée. Attention, certaines femmes ne la supportent pas ; il est donc préférable de la tester plusieurs fois au préalable chez soi avant de l’emporter pour la rando.
Enfin, n’oubliez pas d’emporter avec vous des lingettes humides supplémentaires. En effet, vous allez sûrement en avoir plus besoin que d’habitude pour maintenir votre hygiène féminine. Randonnée oblige !

Ces alternatives écologiques, en plus d’être bien pour la nature, ont une capacité d’absorption remarquable, elles ne dégagent aucune odeur désagréable, sont meilleures pour la santé de la femme et sont plus économiques. Beaucoup d’avantages qui nous font réfléchir à deux fois sur ce qu’il est préférable d’utiliser comme protections hygiéniques en randonnée.

Hygiène intime en randonnée : c’est primordial

Pour l’hygiène en tant que femme, quand on ne trouve pas de douche, il est recommandé d’utiliser des lingettes intimes. C’est pratique et bon pour la santé. En revanche, évitez les lingettes remplies d’alcool car elles vont éliminer les mauvaises comme les bonnes bactéries. Ainsi, le mieux est d’utiliser des lingettes douches pour bébé.
N’oubliez pas de ne pas jeter vos lingettes dans la nature, emportez-les avec vous pour les déposer dans une poubelle par la suite. L’hygiène dans la nature, c’est pour tout le monde !

Plus de conseils et astuces pour randonner confort et léger ? Suivez notre FB 🙂

Vous avez besoin d’un matelas de randonnée ? Nous vous conseillons les matelas Sea to Summit ! D’autres accessoires de randonnée ? Regardez notre boutique.

Voir aussi...

Où surfer sur une vague de grès !?! Balade à The Wave ! -Arizona-

Une fois n’est pas coutume, nous vous proposons une balade à la journée… mais les paysages… +

Catégorie(s): Blog, Nos randos coup de cœur

Comment faire fondre de la neige en randonnée ?

La neige… isole Souvenons-nous en au moment d’en faire fondre si nous ne voulons pas brûler… +

Traversée de l’Islande solo -403 km- Partie 2

Les délices du massif de la sorcière, l’infranchissable rivière Hvita et le geyser de… Geysir! –… +

Catégorie(s): Blog, Nos randos coup de cœur