Hygiène en rando : 10 gestes de base Gardons la forme !

L’hygiène : il est vrai qu’il est plus facile d’y faire attention dans le confort de la maison que lorsqu’on est en rando. Cependant, nous ne devons pas négliger notre propreté lorsqu’on parcourt les chemins. C’est surprenant à dire mais… l’hygiène nous sauve la vie tous les jours !

On estime que le fait de se laver les mains sauve 5 à 8 millions de vies par an ! C’est plus que tous les vaccins et antibiotiques réunis. Dans la vie de tous les jours, c’est devenu une habitude mais il ne faut pas oublier l’importance de ce geste même quand le robinet fait défaut.

Mais l’hygiène, c’est plus que ça. Petit tour des gestes faciles pour rester en forme et garder ses amis de rando 😄

Ayez toujours en tête que l’hygiène en rando est primordiale : la santé avant tout !

1. Laver ses mains ou mettre du gel hydroalcoolique : ce n’est pas la même chose !

Se laver les mains est le geste qui permet le plus de limiter la propagation des microbes. Il est donc très important et doit être fait le plus possible même (et surtout) en rando !

Petite précision : nettoyage et désinfection ce n’est pas la même chose !

Quelle différence ?

  • Nettoyer c’est “rendre net, propre”. En d’autres termes, il s’agit de se débarrasser de ce qui tache, de ce qui salit et de ce qui ternit.
  • Désinfecter c’est détruire les germes infectieux.

En deux mots : le lavage des mains (avec de l’eau et du savon) élimine la saleté alors que la désinfection vient à bout des microorganismes.

Donc même en désinfectant mes mains avec de l’alcool jusqu’en dessous des ongles, si ces derniers sont remplis de terre j’aurai toujours les mains sales. Je pourrai certes manger mon sandwich en rando sans y rajouter de germes mais sur le long terme, la terre constituera à nouveau un nid douillet où les bactéries pourront loger.

Bref : Appliquer du gel hydroalcoolique c’est bien mais se laver les mains c’est la base !
Pour un nettoyage efficace, il est conseillé de se laver les mains au savon et à l’eau pendant au minimum 20 secondes (emmenez un tout petit bout de savon dans votre trousse de toilette ou trousse de survie : c’est toujours pratique et ça n’augmentera pas le poids de votre sac).

N’oubliez pas aussi de garder vos ongles assez courts.

2. Le brossage de dents : l’hygiène aussi pour soi-même !

Il est indispensable de garder une bonne hygiène buccale même pendant une randonnée.
Se brosser les dents ce n’est pas qu’une question d’haleine. Même si vous êtes seul dans la montage et que personne ne se plaindra de vous, pensez à vous-même ! Le brossage permet d’avoir la bouche, les dents et les gencives propres. Personne ne veut qu’un abcès ou un autre petit bobo écourte sa belle rando de 3 semaines ! C’est une question d’hygiène, mais aussi de santé et de sécurité.

Bref, en rando c’est comme à la maison : minimum deux fois par jour !

3. Ne pas négliger l’hygiène intime

Au quotidien, pensez à laver les parties intimes de votre corps avec du savon et de l’eau. Si cela n’est pas possible, emportez des lingettes intimes sans alcool.

4. Nettoyez votre visage et vos pieds

A la fin de votre journée de rando, lavez-vous les pieds et le visage à l’eau claire ou -si ce n’est pas possible- avec des lingettes sans alcool.

5. Lavez votre corps entier dès que possible

On en va pas se mentir : quand on randonne dans des contrées fraîches et que la seule eau disponible est le torrent froid issu des glaciers on a pas toujours envie de s’y baigner ! Mais Il est préférable de se laver le corps entier au moins une fois tous les trois jours avec de l’eau et du savon (avec une éponge ou un gant). On a peut-être un peu traîné à le faire, mais une fois que c’est fait on se sent tellement mieux ! Si vous n’avez pas d’eau à disposition utilisez des lingettes.

6. Utilisez un déodorant puissant

Afin d’éviter un maximum les odeurs corporelles, n’hésitez pas à emporter avec vous un déodorant tel qu’une pierre d’alun. Privilégiez un déodorant naturel, biodégradable et sans parfum pour ne pas attirer les animaux (les ours adorent le parfum, certains insectes aussi).

7. Nettoyez vos plaies et égratignures

Dès que possible, désinfectez vos éventuelles plaies pour éviter l’infection de ces dernières.

8. Changez vos sous-vêtements

Il est indispensable de changer vos sous-vêtements tous les jours. Essayez de les laver quotidiennement pour ne pas devoir en emmener en quantité pendant votre trek.

9. Changez votre première couche de vêtements

Tous les jours si possible changez la première couche de vêtements. Surtout quand vous avez beaucoup transpiré la journée. Les vêtements de couches supérieures tels que les chemises ou les laines peuvent être gardés tout le long de la rando.

10. Pour ceux qui portent de lentilles…

Vous êtes porteur de lentilles et vous faites de la rando ? Alors ceci vous intéresse!

Pour certains, emmener ses lentilles ou lunettes en randonnée est indispensable, soit pour profiter de paysages (on est quand même là pour ça !), soit pour lire une carte topographique. Difficile donc parfois de s’en passer : c’est donc pratique voire même essentiel pour sa survie quand il s’agit d’une carte, notamment si vous faites une rando en montagne l’hiver et que les reliefs peuvent être cachés par la neige.

Porter des lunettes ne demande pas d’attention particulière. En revanche, mettre ou retirer ses lentilles suppose une hygiène irréprochable de nos mains ! Pour rappel à cet égard : se laver et se désinfecter les mains ce n’est pas la même chose (voir 1er point). Il faut aussi veiller à manipuler ses lentilles à l’abri de la poussière.

Si vous en avez la possibilité, privilégiez les lentilles en silicone hydrogel. Elles ont l’avantage :

  • d’être très perméables à l’oxygène : votre cornée respire mieux et les yeux seront moins rouges à la fin de la journée ;
  • de pouvoir être portées plus longtemps. Pas besoin de s’arrêter le long du GR pour la pause “je dois retirer mes lentilles” ;
  • de moins assécher les yeux.

L’hygiène en rando c’est primordial, ne la laissez pas de côté ! C’est essentiel pour votre santé et celles des personnes qui vous entourent.

Évidemment puisque la légèreté est notre crédo, nous voulons des solutions où hygiène rime avec légèreté. Nous emmenons par exemple la serviette Airlite, ultra légère et compacte qui fait toujours partie de notre sac à dos. Nous en sommes ravis.

En espérant que ces conseils vous aideront à maintenir votre hygiène en randonnée ou en trek comme si vous étiez chez vous, bonne rando ! 😉

Plus de conseils et astuces pour randonner confort, léger et santé ? Suivez notre FB 🙂

Voir aussi...

Pourquoi mon réchaud à gaz fonctionne-t-il mal en hiver ? – Quel gaz choisir ?

Par -5°C en randonnée ou en camping, préférez-vous manger votre repas chaud ou froid ? Et le… +

La Réserve Naturelle du Vercors en hiver – GR 91

Envie d’une sortie en raquettes cet hiver, avec dodo en bivouac ou cabane?  La Réserve Naturelle… +

Catégorie(s): Blog, Nos randos coup de cœur

Choisir son sac de couchage de randonnée : Qu’est-ce que le cuin? À quoi veiller ?

Avez-vous déjà entendu parler du cuin? Jamais ? C’est pourtant ce qui vous permet d’avoir bien chaud… +

Catégorie(s): Blog, Choisir mon matériel