La Rota Vicentina - randonnée côtière de 226km au Portugal Des falaises plein la vue!

Aujourd’hui, nous avons décidé de vous parler de la Rota Vicentina, une rando coup de cœur de + de 200km qui nous a amenés le long de la Côte Vicentine et dans la région de l’Alentejo au sud-ouest du Portugal.

La Rota Vicentina c’est quoi? C’est un réseau de 750 km de chemins qui arpentent la région et s’entrecoupent. On y distingue 3 grands itinéraires : le Chemin Historique, le Sentier des Pêcheurs, et les Parcours Circulaires. Le Chemin Historique passe à l’intérieur des terres, le Sentier des Pêcheurs passe en parallèle le long de la côte et le troisième fait des boucles reliant çi et là les deux premiers. Libre à chacun de suivre celui qui lui plaît ou de les combiner.

Nous avons choisi d’effectuer le Sentier des Pêcheurs, long de 226km. Comme son nom le suggère, il longe l’océan au plus près. Notre choix s’est porté sur cet itinéraire car c’est lui qui, le plus, permettrait de nous sentir vraiment au grand air, de profiter un maximum des vues sur l’Océan. Il offre également une grande variété des paysages car il rentre ci et là dans les terres. Bref: un bon mélange!

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que nous n’avons pas été déçus.

Vous trouverez dans cet article toutes nos informations et astuces à propos de cette magnifique randonnée!

Topo général de cette rando côtière

  • Le Sentier des Pêcheurs est typiquement découpé en étapes d’environ 20km
  • La rando peut être effectuée dans les deux sens. Nous avons choisi de parcourir la parcourir du sud (Cabo de Sao Vicente – Cap de Saint Vincent) vers le nord simplement afin de… ne pas avoir le soleil dans les yeux ! 
  • La meilleure période pour y parcourir les chemins s’étend de septembre à juin.
  • La randonnée suit en grande partie les falaises à proximité directe de la mer. Pas de route ente vous et l’eau. Les paysages que vous allez découvrir sont visibles exclusivement depuis le sentier et… aucune voiture pour vous gâcher la vue sur les falaises et l’océan!
  • C’est une rando accessible puisqu’elle ne présente pas beaucoup de difficultés. Elle dispose même de logements ainsi que de points de restauration tout du long. C’est impeccable pour celui qui veut randonner sans porter tente, matelas, sac de couchage et réchaud.

Quelques informations à connaître avant de randonner sur la Rota Vicentina

  • 70% du sentier est sablonneux. Cela peut donc ralentir le rythme d’avancement par rapport à une rando classique – prévoyez ce facteur pour vos étapes
  • Les groupes de plus de 20 personnes ne sont pas autorisés à y randonner
  • Empruntez que les sentiers balisés car il s’agit d’un écosystème fragile
  • Le camping sauvage est strictement interdit sur le sentier
Bivouac de rêve! Celui là nous a fait rêver mais nous avons choisi de respecter la réserve
  • Nous avons trouvé l’eau douce TRES rare. Emmenez-en pour la journée. Il faut compter sur les villages ou les petites villes pour se réapprovisionner
  • Les balises présentes sur le sentier sont très intuitives.  On peut difficilement faire plus simple !

Les étapes de la Rota Vicentina

Les étapes présentées ici correspondent aux tronçons classiques de la rando côtière. Ils se mettent bien pour une organisation des logements. Nous n’avons pas toujours respecté à la lettre ce découpage : nous avons parfois débuté/terminé nos étapes avant ou après les extrémités des étapes “officielles”.

Étape 1 :  Départ de Cabo de Sao Vicenta – Circuit de la Plage du Telheiro

Nous sommes partis du célèbre phare de Sagrès situé à la pointe du Cap Saint Vincent. Le sentier monte et descend des falaises pour cette très belle première étape.  

Étape 2 : Circuit de la Ponta da Atalaia

Passage par un lac, dunes et côte rocheuse.

Étape 3 : Circuit de la Plage d’Amoreira

Parcours mélangeant dunes et pinèdes et offrant une grande variété de végétation.  L’embouchure de la rivière d’Aljezur est un bon endroit pour observer les oiseaux.

Étape 4 : Circuit de la Plage d’Odeceixe

À cette étape, on a la chance de voir l’embouchure de la rivière Seixe. On traverse également le village et ses ruelles qui ont beaucoup de charme. En haut, on peut voir le superbe moulin à vent.

Étape 5 : Odeceixe – Zambujeira do Mar

Ici on voit la plage de Odeceixe depuis la Ponta em Branco. La vue est vraiment à couper le souffle.

Étape 6 : Zambujeira do Mar – Almograve

Sur cette partie de la randonnée, on a la chance de voir les magnifiques falaises. On peut aussi voir plus de 20 espèces d’oiseaux qui y font leurs nids.

Ce jour-là, nous avions vu des cigognes qui nichaient sur les éperons rocheux perchés dans l’eau

Étape 7 : Almograve – Vila Nova de Milfontes

Passage sur le pont du fleuve Mira. Le paysage change selon la marée qui immerge ou découvre le lit du cours d’eau. Au programme entre autres: oiseaux attirés par cet écosystème et passage à l’intérieur de terres à travers une foret d’acacias.

Étape 8 : Vila Nova de Milfontes- Porto Covo

L’étape passe le long des sublimes plages de Pessegueiro, Aivados et Malhāo. Au programme: îles et petites criques. Ce que nous avons préféré dans cette étape c’est la longue plage de sable de Vila Nova de Milfontès qui était déserte au moment où nous avons parcouru le Sentier Côtier

Attention cependant: si cette étape est magnifique, la marche peut aussi être fatiguante en raison de ses 20km parcourus sur le sable. Mais les paysages sont là pour nous porter.

L’arrivée à Porto Covo au mois d’octobre nous a offert une explosion de végétation colorée.

Nos coups de coeur

Nous avons particulièrement aimé :

  • La forteresse et phare de Sagres, situés au Cabo de Sao Vincente – le point le plus au sud-ouest de l’Europe continentale. Là où les eaux s’entrechoquent. C’est un bel endroit d’où commencer la randonnée
  • Les vues sur les longues plages où s’écrasent les vagues de l’Océan Atlantique. Et particulièrement la longue plage de sable de Vila Nova de Milfontès -déserte en octobre
  • Les superbes falaises aux couleurs chatoyantes
  • La jolie petite ville d’Odeceixe Aljezur et son magnifique moulin à vent
  • Les cigognes nichant sur les éperons rocheux sortant de l’océan
  • Le délicieux poisson des restaurants de petits villages longs du parcours
  • La flore aux mille couleurs sur notre chemin
  • La variété de paysages grâce aux incursions vers l’intérieur des terres avec ses forêts d’eucalyptus, ses plantations de chênes liège et les paysages campagnards qui changeaient radicalement de la côte en quelques mètres à peine.
  • Les odeurs alors que nous traversions les forets d’eucalyptus (on y revient mais on a adoré ça! : – ) )

Notre avis sur la Rota Vicentina par les chemins côtiers

On a simplement a-do-ré !  Malgré sa longueur (+ de 200km), la rando est une longue balade apaisante qui n’est physiquement pas difficile. Les paysages de falaises, longues plages et dunes couvertes de plantes aux couleurs éclatantes sont magnifiques. Les incursions vers le centre des terres permettent d’ajouter encore à la palette de paysages et… de gagner ci-et-là un peu d’ombre!   Nous aurions très souvent aimé planter la tente pour un bivouac surplombant ces falaises et les vues sur l’Atlantique.  Mais la majeure partie de la Rota Vicentina est située en réserve naturelle et y poser une tente n’est pas autorisé.

Le balisage est très clair.

En ce qui concerne la période: parcourir la Rota Vicentina en octobre nous a permis d’être quasi seuls.  Nous avions, les falaises, les dunes et les plages pratiquement pour nous : – )

Grâce aux nombreuses possibilités de logement + restauration le long du parcours, il est possible d’emmener vraiment peu. Fidèles à notre tradition de randonner léger nous avons pu optimiser notre sac. Celui d’Olivier faisait à peine… 1,250 grammes. Oui: moins d’un kg et demi ! Voir notre article Un sac de 1.250g pour une rando de 200km en hébergement !

Des idées de randos hors du commun? Des conseils pour randonner confort et léger ? Suivez notre FB! 🙂

Voir aussi...

Traversée de l’Islande solo -403 km- Partie 3

Les pieds réchauffés par le volcan – km 324 à 403 C’est donc après avoir observé … +

Catégorie(s): Blog, Nos randos coup de cœur

Un sac léger et confort pour la rando: 4 kg pour camper

Avoir un sac très léger pour la randonnée c’est possible. En gardant son confort? Oui! En… +

Catégorie(s): Blog

7 huiles essentielles pour vos douleurs et blessures en randonnée

Au fait, les huiles essentielles ça marche vraiment ou c’est juste un remède de grand-mère… ? Oui,… +

Catégorie(s): Blog