Alléger son sac de rando : quelques astuces faciles

Un sac de 3 ou 4 kg (hors nourriture et eau) pour plusieurs jours de rando sous tente, cela vous plaît ? Généralement les randonneurs ont des sacs oscillant entre 12 kg et 18kg, parfois beaucoup plus…

Diviser le poids d’un sac par 2 ou 3 c’est possible (ex.: ce sac de 3.653 g pour plusieurs jours) Et pas besoin de le faire au détriment du confort ou de la sécurité !

Avoir un sac différent suppose de sortir des sentiers battus. Mais alors : comment faire ? Quelques règles simples et illustrées.

Il en faut… peu pour être heureux !

Au total, pour une rando d’une semaine ou +, suffisent amplement en vêtements :

  • 1 chemise
  • 1 polaire
  • 1 panta-short
  • 3 caleçons
  • 2 ou 3 paires de chaussettes
  • 1 T-shirt dodo
  • 1 veste imper respirante
  • 1 paire de chaussures

Le tout en « technique » : léger et rapide à sécher. Un peu de savon pour laver ces affaires.

Reconditionner :

Crème solaire, savon, papier toilette, dentifrice peuvent facilement être mis dans les contenants adéquats (vive les ziplocks…;-) )

Pour 5 jours de rando: 10 minuscules morceaux de dentifrice séché

Un filtre plutôt que des litres d’eau

Quand on est dans la nature c’est quand même beaucoup plus simple. Par exemple, le filtre Sawyer Mini ôte 99.99999% des bactéries et protozoaires. Son poids ? 44 g ! Puisqu’il peut filtrer jusqu’à 450.000 litres d’eau, un bon nombre de randos sont au programme 🙂

Un objet = plusieurs usages

Les bâtons de rando servent aussi… de mâts !

Grâce à une conception ingénieuse, la confortable tente 2 personnes que j’utilise pèse +/- 500g (version simple toit) et +/- 1.000g (version double toit). A titre de comparaison, une tente 2 personnes annoncée « légère » par un fabricant classique pèse aux alentours de 2kg…

Ma tente avec ses portes repliées. Elle utilise des bâtons de marche en guise de mâts

Un mini tapis comme amorti du sac, comme siège et comme isolation

  • Sur le dos du sac : amorti confortable
  • Ôté à la pause: une assise moelleuse
  • Glissé sous le matelas : augmentation de l’isolation

Les Marcheurs Ultra Légers aiment les sacs utilisant ce système

Selon les modèles, le tapis peut être placé dans ou à l’extérieur du sac

Un savon pour tous les usages 

Lessive, hygiène du corps, barbe et vaisselle : tout peut être fait avec un seul et simple savon!

La chemise en rando ? C’est très polyvalent !

On expose ou protège le cou et les bras. On ouvre (ou ferme) à souhait les boutons. Bien mieux qu’un T-shirt !

Le tour de cou de la journée est utilisé en bonnet la nuit

Les tours de cou existent version synthétique et en version Merinos. Ces derniers, en plus de leur toucher inégalable, permettent de randonner longtemps avant de prendre une odeur.

Du matériel léger et bien pensé

Les gadgets sont nombreux parmi les articles proposés pour la rando, et la légèreté n’est pas toujours au rendez-vous… De petites entreprises, moins connues que les géants du matériel de randonnée, associent techniques simples éprouvées depuis longtemps avec matériaux innovants. Grâce à cela, elles proposent du matériel hors-norme : il est à la fois léger et efficace.

Une popote en titane pèse entre le 1/3 et la 1/2 d’une popote en inox

La différence est non négligeable. En outre, le titane ne dégage pas les substances toxiques de l’alu…

On pourra y cuisiner, manger dedans et elle fera aussi office de tasse.

A titre d’exemple: deux popotes de même contenance (1.100 ml):

La popote en titane pèse moins de la moitié de celle en inox. Et de surcroit elle est mieux équipée…

Ai-je vraiment besoin de ce couteau de Rambo… ?

Quand ai-je dû dépecer un ours pour la dernière fois ? Après des années de rando, l’évidence s’est imposée : mon couteau sert avant tout à couper le saucisson. Il sert parfois à couper une sangle ou un bout de ficelle. Depuis cette réflexion, un petit couteau à lame de… 4 ou 6 cm me suffit !

Une serviette microfibre pour gagner un poids et un volume impressionnants

Une serviette en microfibre fera déjà toujours économiser poids et volume par rapport à une serviette classique. Mais notre préférée est de loin le modèle Airlite (moins de 50g). Son efficacité est vraiment étonnante.

Le duvet est le choix par excellence

Son pouvoir isolant est phénoménal au regard de son poids. Pour une veste ou un sac de couchage, rien ne vaut les performances du duvet (à moins d’être mouillé, cas dans lequel il perd son pouvoir isolant)

Quand le contenu est léger, on peut envisager un sac lui-même léger!

Un sac de 600 g ou 900 g pour 50L ou 60L c’est bien non? Surtout quand les sacs à dos des marques classiques pèsent typiquement 1.500 à 2.500 g (voire +…) pour un volume identique.

Les sacs à dos légers sont réalisés dans des matériaux innovants et performants. Comme par exemple celui -hyper résistant- utilisé pour les fils de parapente ou supporter les tensions énormes des filets de chalutiers.

Le passage à un sac léger doit se faire une fois le contenu lui-même allégé. En effet, la plupart des sacs légers ne seront confortables que si cette condition est remplie. Si votre contenu fait 13 kg ou plus, faites le tri dans vos affaires avant d’envisager un sac lui-même léger. Nous renseignons les charges max. recommandées pour nos sacs.

Il n’y a pas une liste universelle pour faire son sac: à chacun son contenu !

Partir avec peu… Ne vais-je manquer de rien ? Est-ce que ce sera confortable ? Et sûr ? Que dois-je prendre ?…

Randonner léger ne veut pas dire moins de confort, au contraire !

On n’allège pas son sac de façon heureuse via une « liste magique » qui conviendrait à tous et peu importe la rando. Nous sommes différents. Notre sac doit correspondre à ce que nous aimons, en gardant en tête une bonne adéquation entre :

  • Le randonneur : suis-je frileux ou pas?…
  • Le projet : passer de village en village en Auvergne n’est pas traverser l’Islande en autonomie. Dois-je m’attendre à du +10°C ou du -2°C ?
  • Le matériel : ce sac de couchage est un peu/moyennement/très chaud…

C’est l’adéquation entre ces 3 éléments qui permettra de randonner en sécurité. Avec cela en tête, on peut décliner à sa propre sauce les principes ci-dessus et atteindre un sac… poids plume ! Le plaisir en rando est alors décuplé !

Réfléchir, tester et mettre mes a priori de côté

Penser à nos expériences et à celles du voisin (parlons!) permet de voir ce qui est utile et nécessaire. Adopter une attitude ouverte aide. C’est ainsi que l’on randonne autrement et d’une manière qui nous correspond.

Dormir sous abri mono-paroi a été pour moi un grand pas. Voir que d’autres randonneurs faisaient ainsi (et que leurs sacs pesaient le tiers du mien !) m’a poussé à tester. Allais-je être couvert d’insectes pendant la nuit ? Et si le loup venait me manger ? Réponses : Non! Et Le loup ne m’a pas mordu ! Il était clair dès la première nuit que s’endormir et se réveiller au contact quasi direct de la nature est un plaisir sans pareil et que je ne reviendrai pas en arrière.

Pour celui ou celle qui désire une toile interne (servant de moustiquaire), son ajout n’augmente le poids que de 300 g (1 pers.) à 500 g (2 pers.)


A chacun ce qui lui convient donc! Pour ma part, j’emmène souvent des… chaussons en duvet pour les trips en montagne l’été. Cela semble évidemment superflu à mes compagnons de rando. Et pourtant j’en ai besoin (pieds systématiquement froids). Un ami, lui, a veillé à avoir un sac de couchage qui s’ouvre sur le bas car il a systématiquement trop chaud aux pieds…


Malgré nos différences, il est un point sur lequel tous s’accordent : le bonheur de randonner avec un sac au poids réduit de moitié, voire plus, est immense !

Une même rando. Un sac en mode léger (env. 3kg) et un sac classique (10 -15kg ou plus) Et vous, lequel choisissez-vous?

Des illustrations de sacs légers:

Sous tente : Un sac de 4 kg (3.653 g) pour plusieurs jours

En hébergement: Un sac de 1.250g pour 9 jours

Avez-vous des questions, ou envie de voir du matériel ? N’hésitez pas à nous téléphoner. Nous adorons partager notre passion !

Des conseils pour randonner confort et léger? Suivez notre FB! 🙂

Voir aussi...

Plan d’urgence: créer une attache dans une toile, bâche, couverture de survie…

Il est parfois utile d’attacher une toile, bâche ou couverture de survie Par exemple pour: s’abriter… +

Catégorie(s): Blog

Un sac léger et confort pour la rando: 4 kg pour camper

Avoir un sac très léger pour la randonnée c’est possible. En gardant son confort? Oui! En… +

Catégorie(s): Blog

Matelas : Comment bien le choisir?

Le matelas utilisé influence énormément le plaisir pris lors d’une escapade.  Il isolera bien ou mal… +

Catégorie(s): Blog, Choisir mon matériel