"Le Sommet des Dieux" - coup de coeur BD et bientôt ciné? Une intrigue qui plonge dans l'Histoire de l'alpinisme

Trekking Fox invite à rester à l’intérieur! Nous n’aurions jamais cru cela.

Et pourtant… aujourd’hui, loin de nos habitudes, c’est bien une sortie “canapé-BD” ou une sortie cinéma que nous suggérons!

Comme beaucoup, nous avons découvert “Le sommet des dieux” par le manga de Jiro Taniguchi, lui même adapté d’un roman de Baku Yumemaruka (noms pas faciles à retenir mais qui en valent la peine!)

Nous avons dévoré avec avidité les cinq tomes du manga.

Aujourd’hui, le chef d’oeuvre sort en film d’animation.

Un contexte mystérieux qui fait du “Sommet des Dieux” une aventure prenante

La vraie histoire

Georges Mallory, alpiniste renommé, tente en 1924 l’ascension de l’Everest. L’aventure se révélera fatale… Le débat existe toujours aujourd’hui même sur le fait que Mallory ait ou pas atteint le sommet. Cela ferait de lui le premier à réaliser cet exploit, 29 ans avant Edmund Hillary et Tensing Norgay (on sait pour sûr en ce qui les concerne, qu’ils ont atteint le sommet)

La dépouille de Mallory sera découverte en 1999, soit 75 ans après son décès, congelée et dans un état de très bonne conservation.

L’appareil photo emmené pour son expédition n’a jamais pu être retrouvé. Le développement des photos contenues dans celui-ci permettrait de savoir si lui et son compagnon Andrew Irwine ont effectivement été, avant de trouver la mort, les premiers hommes à atteindre le sommet du monde. Le doute plane toujours à ce jour.

C’est sur ce cadre réel que se greffe l’aventure du manga merveilleusement dessiné.

L’intrigue de “Le Sommet des Dieux”

Fukamachi, photographe et féru de montagne, est à Katmandou

Le hasard l’ammène à découvrir dans un souk un appareil photo qui pourrait être celui de Mallory. Oui, le fameux appareil! Et si les photos…? Le mystère serait enfin percé!

Mais l’appareil lui sera dérobé.

C’est le début d’une enquête qui emmène Fukamashi dans le monde du dépassement de soi porté par les passionnés d’alpinisme.

Voilà pour le début. Il suffit de se laisser porter…

Nous avons aimé

Cinq tomes d’un dessin soigné, rempli de crêtes.

Le dessin de la BD est assez “Ligne claire” pour les personnages alors que les montagnes, principal cadre de l’intrigue, font l’objet d’un détail qui nous fait penser qu’on peut palper la roche.

Nous avons adoré l’air frais, l’histoire de l’alpinisme et la rudesse de la montagne qu’embaume l’intreprétation “papier” de l’oeuvre. Qu’en sera-t-il du film d’animation? Les critiques laissent penser qu’il est de la même trempe que la série de mangas. Le sommet de dieux est sorti le 22 septembre dans les salles en France et pourra être vu le en Belgique le 25 février en ouverture du Festival Anima. Sa sortie dans les salles est prévue le 23 mars. Nous ne manquerons pas cela!

Allez, pour une fois, tous devant l’écran! 🙂

BD manga Le sommet des dieux – Jiro Taniguchi- Baku Yumemaruka

Film d’animation réalisé par Patrick Imbert – 90 minutes

Découvrez un autre de nos coups de coeur “lecture”: Longue marche – d’Istanbul à Xi’an (Chine)

Voir aussi...

Avoir chaud -même dans le dos- au coin du feu

La soirée s’annonce belle. Le foyer brûle. On a bien chaud devant mais on a le… +

Catégorie(s): Blog

La Réserve Naturelle du Vercors en hiver – GR 91

Envie d’une sortie en raquettes cet hiver, avec dodo en bivouac ou cabane?  La Réserve Naturelle… +

Catégorie(s): Blog, Nos randos coup de cœur

Rando par temps frais – Comment s’habiller ?

Comment s’habiller ?  La question revient souvent quand il fait froid. Pas de vêtement en coton ! Qui veut… +

Catégorie(s): Blog