La Réserve Naturelle du Vercors en hiver – GR 91

Envie d’une sortie en raquettes cet hiver, avec dodo en bivouac ou cabane?  La Réserve Naturelle des Hauts-Plateaux du Vercors a pas mal d’atouts pour vous régaler ! 🙂 Avec ses 17.000 ha, elle est la plus vaste réserve terrestre de France métropolitaine.

Brève description:

  • possibilité de faire un itinéraire avec des pentes faibles (limite les risques d’avalanches) ;
  • le sentier de grande randonnée GR 91 parcourt les plateaux sur l’axe nord-sud.  Et il existe de nombreux autres sentiers ;
  • cabanes non gardées avec poêles à bois le long de ce GR.  Certaines sont pourvues de couchettes ;
  • parcours d’une trentaine de km (Corrençon-en-Vercors jusque cabane de Pré Peyret)  + un tronçon final à choisir (ajouter une petite dizaine de km à une trentaine en fonction de l’option choisie) ;
  • l’itinéraire décrit ici est relativement isolé : il y a peu ou pas d’accès à des lieux habités pouvant servir de repli en cas de souci ;
  • accès : Corrençon-en-Vercors (la ville importante la plus proche est Grenoble) ;
  • cartes topographiques utiles : IGN 3236 et IGN 3237

L’itinéraire du GR 91 dans la Réserve

Depuis Corrençon-en-Vercors, le GR91 s’enfonce vers le sud  en direction de la Réserve Naturelle des Hauts-Plateaux.  Il croise une première cabane  (cabane de Carrette) avant de pénétrer dans la zone protégée.

La Cabane de Carrette marque l’entrée imminente dans la Réserve Naturelle

Le GR s’oriente vers l’ouest peu après ce premier abri pour rejoindre la plaine de Darbounouse à hauteur d’une bergerie. De là, il reprend la direction du sud.

Le bélier à bonnet de neige garde l’entrée de la bergerie

Dans la plaine, l’itinéraire permet de profiter de vues dégagées sur les crêtes. On a plus de chances de les observer si on s’écarte un peu du GR pour longer l’étendue sans arbres par son côté ouest.   Le chemin balisé mène ensuite parmi les arbres puis emprunte le Canyon des Erges.  A la sortie du Canyon, il prend la direction du sud-ouest et passe à proximité de la cabane de Tiolache du Milieu   

Bivouac dans la plaine de Darbounouse

Les vues sur l’enchainement de bosses de la crête sont impressionnantes.  Environ trois km après la cabane de Tiolache du Milieu se trouve celle de Jasse du Play. Depuis celle-ci, le sentier poursuit sa direction plein sud parallèlement aux crêtes. 

Une fois dépassé sur la gauche le Grand Veymont (2341m), point culminant du Massif du Vercors , le sentier prend la direction sud-ouest vers la jonction avec le GR 93.  Depuis cette jonction, il est possible de rejoindre, par un détour de 300m, une autre cabane : celle de Pré Peyret.

La trace à faire

A partir de la cabane de Pré Peyret :

  • On peut poursuivre le GR 91 (vers la montagne de Glandasse) pour redescendre des plateaux par le versant sud.  Cependant la section empruntée passe à côté de quelques têtes et présente de fortes pentes qu’il nous semble préférable d’aborder en été (> se renseigner sur le risque d’avalanche avant de partir). 
  • Une alternative pour éviter ce secteur est de se diriger vers l’ouest depuis la cabane via le GR 93.  Le sentier mène alors à proximité du parking du col de Rousset  (cette option que nous n’avons pas eu la chance de tester indique sur la carte quelques passages à déclivité forte, mais beaucoup moins nombreux que l’option consistant à poursuivre vers le sud).
  • Une troisième option consiste à rebrousser chemin vers Corrençon-en-Vercors.   C’est l’option que nous avons choisie lors d’une rando où les conditions neigeuses étaient particulièrement propices aux avalanches.  Ce faisant, nous évitions  les zones à très fortes pentes.  Nous pensons qu’il est sage de savoir renoncer au projet ou bien de l’adapter si les conditions le nécessitent.
Dans le Vercors on fait…
… de chouettes rencontres ! 🙂

Utile à savoir pour votre randonnée

– Quelques cabanes permettent de passer la nuit.   Elles sont non gardées et pourraient être fermées (par exemple pour travaux) lorsque vous y parvenez.  Renseignez-vous avant de partir.   La plupart sont munies d’un poêle à bois.

Voici leurs coordonnées (Coordonnées GPS WGS84 UTM31N).  Elles sont présentées dans l’ordre où elles apparaissent selon l’itinéraire renseigné 

  • Cabane de Carrette
    •  Altitude 1355m, Longitude: 697 612 Latitude: 4 984 274
  • Cabane de Tiolache du Milieu
    • Altitude: 1560m, Longitude: 696 519 Latitude: 4 977 725
  • Cabane de Jasse du Play
    • Altitude : 1629m, Longitude: 697 510 Latitude: 4 976 065
  • Cabane de Pré Peyret (à hauteur du croisement avec le GR 93)
    • Altitude: 1600m, Longitude: 696 263 Latitude: 4 966 720
  • A proximité de l’itinéraire se trouve aussi la  Cabane des Aiguillettes
    • Altitude: 1880m, Longitude: 699 136 Latitude: 4 969 777  (juste au sud du Grand Veymont et à approximativement 2,5 km à l’est du GR91)

Le site www.refuges.info contient beaucoup d’informations utiles.

– La vitesse de progression dans la neige pour une personne donnée dépend de nombreux facteurs : les conditions météo, le fait que la trace ait été faite précédemment…  Par conséquent, il est difficile de renseigner une durée pour effectuer cet itinéraire en hiver. La distance entre Corrençon-en-Vercors et la cabane de Pré Peyret est d’environ 30 km. 

Une Pulka (traîneau que l’on tire à skis de rando) a fait la trace!

– Les marquages rouge et blanc peuvent être recouverts par la neige et la visibilité peut être fort réduite (chutes de neige, brouillard…) > veillez à emmener les instruments d’orientation adéquats (carte, gps, boussole…) et à être rompus à leur utilisation.

Une particularité du Vercors est la présence de gouffres.  Ils sont visibles en été et leurs ouvertures pourraient être recouvertes par de la neige en hiver. Par précaution, cela vaut la peine de repérer sur la carte ceux proches de votre itinéraire.

– La montagne peut être est un environnement hostile, particulièrement l’hiver.  N’hésitez pas à renoncer ou bien à adapter votre projet. Soyez préparés avant de vous lancer dans toute randonnée. Si votre expérience en raquettes est réduite ou que vous n’êtes pas habitués à des sorties hivernales de plusieurs jours en autonomie, nous vous suggérons d’opter pour une randonnée avec possibilité d’hébergement et/ou de vous faire accompagner par un guide.  La Grande Traversée du Jura, à titre d’exemple offre de nombreuses possibilités de logement.  Nous publierons un bref article sur cette autre belle rando.

-17°c au réveil. Il peut faire froid dans le Vercors…

Même si vous évoluez sur un terrain plat, attention en passant au bas des pentes : une avalanche qui descend la montagne peut encore parcourir de la distance une fois arrivée à son pied.

Album

Voir aussi...

Où surfer sur une vague de grès !?! Balade à The Wave ! -Arizona-

Une fois n’est pas coutume, nous vous proposons une balade à la journée… mais les paysages… +

Catégorie(s): Blog, Nos randos coup de cœur

Un sac à dos de 1.250g pour une rando de 200km (9jours) en hébergement : comment?

Cet automne, nous avons eu la chance de randonner 200km en itinérance en remontant la côte… +

Randonner et bivouaquer dans une œuvre d’art ? Le “Sentier d’Art” – Condroz et Famenne (Belgique)

Brève description: Randonnée vous menant parmi 42 œuvres d’art Dormez dans des lieux insolites : bivouaquez gratuitement… +

Catégorie(s): Blog, Nos randos coup de cœur